Témoignages de participants

Voici quelques témoignages d'anciens participants à des groupes Dialogue et Vérité.

 

"Politique et autorité", Automne 2012

Étant étudiant en Science Po je me posais depuis longtemps la question de la position chrétienne face au pouvoir et à son utilisation. Jusqu’à quel point un chrétien peut-il suivre les autorités du monde ? Peut-il y participer activement par exemple en s’engageant au sein de l’appareil étatique ? D’où l’autorité chrétienne tire-t-elle sa légitimité ?

Ces questions sont fondamentales pour moi qui hésite à m’engager en politique ou dans l’administration publique. La participation au groupe « Dialogue et Vérité » m’a permis de me mettre au clair sur ces questions et de voir précisément ce que la bible en disait.

Ce qui m’a le plus marqué au sein de notre groupe c’est la liberté et l’authenticité des échanges et des discussions que nous avions. L’écoute était véritable et respectueuse même durant nos moments de divergence. Dans ce groupe j’ai vraiment ressenti la soif de comprendre, d’apprendre et de découvrir ce que dit la bible sur un sujet complexe. Cette recherche de sens ce faisait ensemble et c’est précisément cela qui a fait la force de notre groupe. En fait c’est bien souvent par un dialogue centré sur la parole qu’on découvre des vérités que la bible contient…C’est cela Dialogue et Vérité.

Hervé Roquet, étudiant en sciences politiques

 

"Les Frères Karamazov", hiver 2009-2010

Dès l'été 2009, Carine Maffli, responsable des GBEU de Fribourg et amie d'enfance auquel j'avais confié mon intérêt pour Dostoïevski, m'a proposé de rejoindre le groupe de discussion de Fribourg. Cette expérience m'a

attiré pour deux raisons principales.

D'une part, il s'agissait d'une rare occasion de côtoyer des littéraires dans leur domaine (ce qui, pour un scientifique, est très enrichissant) et dans un contexte qui m'a permis de me sentir à mon aise. En effet, nos échanges sont rarement tombés dans un jargon technique propre aux lettreux. Au contraire, ils avaient plutôt le souci d'établir des liens entre le texte et notre expérience personnelle. Le dialogue est ainsi resté très libre, orienté vers les résonances que produisaient en nous certains passages (peut-être parfois aux dépens du contenu et du suivi de l'œuvre, mais dans l'esprit de motiver un échange dans lequel chacun pouvait s'impliquer).

D'autre part, lors de ma lecture antérieure à la formation de notre groupe, il m'avait semblé passer à côté de certains aspects par mon manque de connaissances culturelles et théologiques du contexte dans lequel le livre avait été écrit. De ce fait, la perspective d'un dialogue avec un médiateur de sensibilité orthodoxe m'a convaincu dès le début.

Gaël Monney, étudiant en master en physique à l'Université de Fribourg

 

Les rencontres de discussion sur les Frères Karamazov m’ont permis de comprendre en pratique – à travers une approche empirique – que c’est possible d’établir un dialogue entre foi et littérature. Ça a été pour moi un véritable réconfort, car j’avais abordé le thème de la relation entre la foi chrétienne et la littérature (domaine de mes études universitaires) seulement théoriquement, en y réfléchissant, et dans des discussions très abstraites avec des amis.

Ce groupe de lecture m’a donc permis d’établir un dialogue entre une grande œuvre de littérature et ma foi, ainsi que des problématiques que ne sont pas abordées dans le milieu académique. Pour un chrétien qui étudie la littérature ce n’est pas facile ni logique d’expliquer d’une façon rationnelle les liens que l’on perçoit à un niveau spirituel entre la foi et la matière d’étude. De nouveau, l’expérience de ce groupe, comme aussi la lecture des Frères Karamazov, m’ont beaucoup aidé dans ce chemin de recherche intérieure, qui est autant intellectuel que spirituel.

Paolo Simona, étudiant en littérature italienne et anglaise à l'Université de Fribourg

 

Histoire et Théologie

Le projet Dialogue & Vérité voit le jour à Neuchâtel à travers l'élaboration et la rédaction d'un manuel destiné aux jeunes étudiants en Histoire. Formé par trois étudiants, plus ou moins avancés dans leur cursus en Histoire, et l'animateur, le groupe espère ainsi palier à certains manques dans les introductions dispensés dans cette branche. Par la présentation de plusieurs conceptions de l'histoire ou de tendances historiographiques sous une forme simple et correcte à la fois, notre travail trouvera sa réalisation dans l'apport concret qu'il prodiguera aux étudiants débutant leurs études dans ce domaine ou même d'autres étudiants s'intéressant à ce domaine. Ces aspects de l'étude de l'Histoire sont rarement abordés par les professeurs en cours et les étudiants de première année se retrouvent souvent perdus dans les méandres de l'historiographie. Notre manuel devrait leur fournir une synthèse globale leur permettant une première approche de ces questions.  Nous nous penchons également sur l'influence judéo-chrétienne sur la/les conception/s historiques occidentales. Ce thème nous intéresse tout particulièrement et nous permet donc d'apprendre nous aussi à travers nos recherches, tout en rendant service aux futurs étudiants. L'objectif de l'ouvrage est vraiment encourageant puisqu'il a une réelle utilité.

Matthieu Lavoyer, étudiant en Bachelor en Histoire à l'Université de Neuchâtel

 

 

 

 

Agenda
02.06.19-08.06.19
Camp de Révisions été 2019
Le Rachy, Diablerets
06.09.19-11.09.19
FORUM
Forum Emmaüs (St-Légier)
» Afficher toutes les activités