Une foi digne de débat

Pourquoi nous pensons que les questions de foi méritent d'être abordées publiquement, même à l'université.

D'un côté, les religions sont de plus en plus présentes dans l'actualité et les débats. État islamique, massacre de Charlie Hebdo (et publication d'un numéro anniversaire incriminant Dieu), attentats, etc. D'un autre côté, il semble que certains en parlent pour mieux leur intimer l'ordre de se taire. La foi serait de l'ordre du privé. Son expression publique serait dangereuse. Selon certains athées, les croyances religieuses seraient tellement dépourvues de fondement qu'en parler se réduirait à une perte de temps. On conçoit encore une foi personnelle irrationnelle, une croyance que l'on se donne pour son réconfort, mais qui ne repose sur rien. La réflexion sensée sur la religion et la foi semble par contre hors de propos, comme en témoigne la décision de la RTS de supprimer ses émissions religieuses.


À l'inverse, comme GBEU nous croyons que la foi chrétienne est possible, pensable et défendable. La foi n'est pas contre la réflexion, mais la nourrit et s'en nourrit. Nous croyons que le message de Jésus-Christ est véritable. Nous sommes aussi convaincus que les idées qui prétendent à la vérité doivent être discutées, et que l'université est le lieu par excellence où de telles discussions doivent avoir lieu. Nous savons que les questions du sens et de la vérité concernent à la fois notre intellect et notre être intime. C'est pourquoi nous sommes fiers de proposer des conférences où la foi chrétienne est présentée clairement, avec les raisons qui nous la font croire vraie et souhaitable, et où un positionnement personnel est proposé. C'est ce que nous avons fait en novembre à Genève avec Big Questions, et ce que nous ferons encore en mars à Lausanne avec les GB Days. Nous n'entendons pas imposer nos idées, mais permettre à chacun de se positionner en connaissance de cause. Nous les défendons parce que nous les croyons vraies et bonnes, et ceux qui ont des idées différentes sont invités à faire de même, dans l'espoir que le débat public fera triompher la vérité.


Nous voulons aussi donner à tous ceux qui le souhaitent l'occasion de découvrir la foi chrétienne au travers de l'étude et de la discussion de ses textes fondamentaux, regroupés dans la Bible. C'est pourquoi nous proposons des groupes d'étude biblique sur tous les campus universitaires et dans la majorité des hautes écoles et des établissements du secondaire supérieur. Tous y sont bienvenus, que ce soit pour débattre, pour découvrir, pour approfondir ou pour transmettre au sujet de la foi et de la Bible.


Pour tous ceux qui s'intéressent à nous rejoindre ou nous connaître, des soirées de rentrées sont organisées à Genève, Lausanne et Neuchâtel. Toutes nos activités sont publiques par ailleurs.

  • Retour
  • Toutes les ressources
  • suivant
  • imprimer
  • télécharger le pdf
  • Liens